Histoire de la "propriété actuelle"

appellée  "Institution Saint-Paul"


Quelques photos viendront, prochainement, agrémenter cette "fresque historique"

 

En sortant de Caen, vers l'Ouest, au terme de la longue rue de Bayeux, à l'entrée du faubourg de la Maladrerie, sur la gauche, au 3 rue du Général Moulin, une grande grille ouverte ( ndrl: actuellement ferméesur une cour ornée d'un cédre magnifique...Au fond de cette cour d'entrée, un bâtiment ancien, c'est l'actuelle Institution SAINT PAUL, dont nous allons nous efforcer de reconstituer l'HISTOIRE. (ndrl: depuis 2005 l'entrée se fait par la rue Nicolas Oresme; au n° 15)

Avant la Révolution, à l'entrée de ce faubourg où l'on parquait les lépreux, (ndrl; la maladière devint la maladrerie), il y avait quelques maisons avec terres dépendantes ( les n° impairs de la rue du Général Moulin), qui appartenait à l' Abbaye St Etienne.

A la Révolution, c'est un Monsieur Pesnel qui acheta ces biens abbatiaux, devenus nationaux.

Sous l'Empire, le 3 janvier 1807, Monsieur Pierre-Eléonor de Faucamberge, entrepreneur général de la prison de Beaulieu, acheta cette propriété pour en faire une petite entreprise, à la fois huilerie et sucrerie. Quarante sept ans plus tard, le 3 juin 1850, Monsieur de Faucombergevendit ce domaine à Monsieur l'Abbé Langlois, prêtre du diocèse de Bayeux, pour la somme de 5 500 F. Celui-ci achetait, cette propriété dans le but, bien déterminé, de fonder un collège qu'il appelera "Institution Ste Marie".

Ayant terminé sa vie comme curé de Mondaye, une plaque dans l'église abbatiale atteste que Monsieur l'Abbé Langlois fut fondateur  de l'institution Sainte Marie avec l'abbé Mabire. L'éducation des jeunes gens et des enfants fut confiée aux pères de la Délivrande et aux pères de Tinchebray.

   
© Copyright 2011-2012 - Institution Saint Paul - Caen - Tous droits réservés - Responsable de la publication J-L Bonnissent